Equipements Bionettoyage et désinfection

Les établissements hospitaliers sont confrontés à des problèmes sanitaires tels que les BMR (bactéries multirésistantes), ERV (entérocoques résistants à la vancomycine) ou encore le COVID-19, engendrant un sentiment d’insécurité et d’impuissance. Lors de la baisse d’accueil de patients Covid à l’hôpital, nous avons cherché une solution de désinfection suffisamment efficace qui nous permettait de reprendre une activité ‘classique” et donc pouvoir accueillir de nouveau les patients dans un environnement sain et maîtrisé.

Ayant déjà collaboré avec des sociétés de nettoyage, nous nous sommes orientés vers la désinfection à vapeur. Par la suite, l’appareil Nocospray nous a paru indispensable. Les procédés ont été mis en place avec l’équipe opérationnelle d’hygiène de l’hôpital. Cette méthode d’entretien est appliquée afin de maîtriser le risque de transmission par les surfaces dans une unité ou un secteur ayant accueilli pendant plusieurs semaines des patients/résidents Covid et avant l’accueil de patients non Covid. Cela nous permet également d’intervenir plus efficacement suite à l’ac­cueil de patients porteurs de la gale. Le procédé est alors le même, que ce soit pour la gale ou la Covid : après avoir éliminé le linge et les déchets et aéré la chambre, la place du bionettoyage commence. La désinfection des surfaces est réalisée grâce au nettoyeur wipeur Sanimip couplé à la désinfection par voie aérienne en utilisant l’appareil Nocospray. Cela nous assure la désinfection de tout le matériel et mobi­lier présents dans la pièce. Le procédé est simple : ouverture des tiroirs, des portes des placards, de la porte du cabinet de toi­lette, fermeture de la fenêtre, l’appareil est alors positionné dans la chambre en hau­teur sur un chariot. la quantité de pro­duit propulsé dépendra alors du volume de la pièce ; là encore la conception de l’appareil permet un réglage accessible à tous. Il s’agit d’un procédé long, il faut compter environ 3 heures par chambre. La combinaison proposée par le groupe Oxypharm s’avère une solu­tion indispensable dans le processus d’hygiène au sein des établissements de santé, et plus particulièrement dans le contexte sanitaire actuel. Certifié NF T72-281 et EN 17272, Nocotech est un traitement issu d’un système couplé des appareils Nocospray ou Nocomax et d’un pro­duit liquide Nocolyse+, possédant un spectre d’efficacité complet (bactéri­cide, fongicide, sporicide et virucide). La gamme Sanivap repose quant à elle sur un traitement vapeur, avec une injection eau ou une solution de peroxyde d’hydrogène. Certifié NF T72-110, le système est efficace contre les bactéries, les levures, les fongiques, les spores et les virus (dont le coronavirus). Les traitements sont biodégradables, n’ont aucun impact sur le matériel électronique et sont sans danger pour la santé.

Leave A Comment

trois × 1 =