Révision de l’ISO 14644-3 : Méthodes d’essais

La partie 3 de l’ ISO 14644 décrit les méthodes d’essais et les exigences en matière d’instruments de mesure et de modes opératoires en vue de déterminer les paramètres de per­formance des salles propres et zones propres à l’exception des essais de classification de propreté suivants :

 

  • Classification de la propreté” par­ticulaire de l’air (ACP), selon NF EN ISO 14644-1 ;
  • Classification de la propreté par­ticulaire de surface (SCP), selon NF EN ISO 14644-9 ;
  • Classification de la propreté chimique de l’air (ACC), selon NF EN ISO 14644-8

 

Les essais concernant la contamina­tion microbiologique sont traites dans Ies normes NF EN ISO 14698-1 ,2 et NF EN 17141.

La qualification des salles propres ou zones propres peut être réalisé dans les trois états d’occupation possibles suivants : Apres construc­tion, Au repos et En activité, ou lors des étapes liées à :

un chantier de rénovation (revamping )

une requalification :

– lors d’une modification de salle propre ou de son usage,

– après détection et correction d’un defaut,

– lors de contrôles periodiques.

Cette partie de norme précise également les périodes types de requalification en fonction des différents essais. Ces périodes étaient dans l’ancienne version de la norme NE EN ISO 14644-2, datant de 2000. La version révisée de février 2016 ne traite que de la surveillance du maintien des performances de la salle propre pour la propreté par­ticulaire de l’air.

La révision de la norme ISO 14 644-3 repose sur plusieurs éléments :

la première édition de cette par­tie 3 date de mars 2006 (collection NF EN ISO) ou décembre 2005, pour la version ISO, elle entre donc dans un processus habituel de révision après cinq années

  • les évolutions au sens large de la série de normes ISO 14644 :

révision des parties 1 et 2 avec de nouvelles versions ISO, en décembre 2015, transposées dans la collection Afnor des normes françaises fin février 2016, répartition des normes selon deux grandes familles : normes de classification et de quantifi­cation des niveaux de propreté, comme l’ISO 14644-1, -8, -9 et -10 (tableau A), et normes reposant sur une démarche méthodolo­gique comme l’ISO 14644-2, -4…

– nouveaux sujets de travail en lien avec les méthodes d’essais (comme les particules ultra­fines ou encore la déposition des particules) ;des modifications techniques nécessaires sur le contenu de la version actuelle de la norme, dont le contenu a été travaille au début des années 2000.

La méthode de référence pour la classification particulaire de l’air figure en annexe A normative de l’ISO 14644-1. De fait, toutes les informations relatives à la mesure de la concentration des particules en suspension dans l’air, dont celles des microparticules (voir annexe C informative), ont été reprises dans la nouvelle partie 1 de l’ISO 14644. Les recommandations concernant les caractéristiques des corrupteurs de particules ont été déplacées vers la partie 1 de l’ISO 14644 (voir para­graphe 3.5 et annexe F informa­tive) également et font référence aussi à la norme ISO 21501-4:2007.

Les informations relatives à la mesure de la concentration en par­ticules ultrafines ont été déplacées vers le projet pr ISO 14644-12 trai­tant de ces particules de diamètre inférieur à

Les fréquences recommandées pour les tests complémentaires qui figuraient dans la norme ISO 14644-2 (norme abrogée de novembre 2000) sont mainte­nant mentionnées dans le projet ISO 14644-3 (tableau B),

Trois termes spécifiques à la métrologie sont introduits dans le projet de révision Résolution, Erreur maxi­male tolérée (EMT) et Sensibilité.

La liste des essais de classification :

  • Essais de classification pour salfes propres et zones propres
  • Classification de la propreté particulaire de l’air (ACP)
  • Classification de Ia propreté particulaire des surfaces (SCP)
  • Classification de Ia propreté Chir igue de rair (ACC)
  • Classification de Ia propreté chimique des surfaces (SCC)

Fréquences de contrôles :

  • Pression différentielle : 12 mois
  • Débit d’air (installation à flux non unidirectionnel) Vitesse d’air (installation à flux unidirectionnel) : 12 mois
  • Test d’intégrité de filtre (installation à flux : 24 mois
  • Température/hygrométrie relative : 12 mois

Les principaux changements concernent les modifications liées au transfert des méthodes d’essais liées aux concentrations particu­laires vers les normes traitant de la classification des différents types de propreté.

D’une manière générale, les chan­gements entre la version actuelle et la version révisée apportent des compléments au texte actuel mais parfois le simplifient trop, ce qui pelit conduire à une mauvaise interprétation..

Cependant, des points techniques ne font pas l’objet d’un consensus et doivent être débattus.

L’objectif vise initial était de per­mettre une publication de la nouvelle version de cette par­tie 3 dans un délai assez proche de la parution des versions révisées des normes ISO 14644-1 et -2 Cette ambition s’approche désor­mais de l’utopie… Des difficultés sont à prévoir sur le terrain pour les acteurs mettant en pratique ces méthodes décrites dans l’ac­tuelle NE EN ISO 14644-3:2006 et les versions révisées des normes NE EN ISO 14644-1 et -2 de 2016 -, augurant une période transitoire délicate à gérer.

 

Leave A Comment

5 × cinq =